MONA COLLINS

- La gageure de fixer l’éphémère…

Architecte indépendante depuis vingt ans, je vis et travaille à Paris. C’est au cours de ma formation universitaire, dans le laboratoire de l’école que j’ai découvert la photographie et la pratique du tirage noir et blanc.

Après des études d’architecture j’ai participé en collaboration avec l’agence parisienne « KA architecture » à des projets situés principalement en Afrique. A ce moment là j'utilise la photographie dans la continuation de mon travail d'architecte, lors des suivis de chantier ou de la réalisation des supports de communication de l'agence.

Depuis 2000 j’ai engagé un travail photographique plus tourné vers la lumière, la texture, les formes mais aussi le « social » dont les choix sont  influencés par mes voyages sur le continent africain.

Ce n’est qu’en 2015 que j’ai commencé à exposer mon travail photographique personnel. Ma série « Unguja – Zanzibar » a été présentée au « Bleu du Ciel » en résonance avec la 13e Biennale de Lyon (10 sept 2015 – 3janv 2016).

MONA COLLINS

MONA COLLINS