MATRA

LE PATRIMOINE INDUSTRIEL : Usine NORMANT, puis usine MATRA AUTOMOBILE Localisation : Romorantin – Lanthenay (Loir et Cher), faubourg Saint-Roch
Epoque de construction 1er quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle/ année 1900 ; 1902 Auteur(s) Coutant et Cie (entreprise) ; Hennebique (ingénieur)
Fondée en 1806 par Antoine Normant-Marceille, au bord de la Sauldre, la manufacture Normant a fonctionné jusqu'en 1969. En se spécialisant dans la fabrication de drap militaire et de tissus administratifs, les Normant se sont assuré des débouchés réguliers et ont fondé un véritable empire. L'entreprise a connu sa plus grande prospérité vers 1925, employant plus de 1200 personnes dans des ateliers d'une superficie de plus de six hectares.
L'après-guerre a révélé peu à peu la fragilité d'une entreprise isolée, techniquement vieillie, sur un marché concurrentiel ouvert.
Malgré une conversion vers les marchés civils en 1960, de nouvelles difficultés sont apparues et l'usine a fermé ses portes en 1969. L'entreprise Matra s'est alors
installée dans les locaux libérés. Elle fermera en 2003. Aujourd’hui, seules la grande porte d’entrée de l’entreprise et la salle des métiers à tisser, deux parties inscrites au titre des monuments historiques, ont pu échapper à la destruction massive conduite par la municipalité en vue de la réhabilitation urbaine du quartier.
La Porte des Béliers ou Porte Normant a été édifiée en 1900 par Benjamin Normant. De style éclectique, monumentale et décorative, elle est remarquablement conservée. Seule l'enseigne a changé : la partie 1800 - NORMANT- 1900 cachée par un bandeau MATRA est disparue aujourd’hui.
La salle des métiers à tisser a été réalisée en novembre 1902, par l'entreprise Coutant et Cie, selon le procédé Hennebique.
Les 15 photos présentées ici ont été prises au mois d’août 2015.